L’anxiété peut nuire à votre confiance et bien-être en général. Vous pouvez commencer à réduire les conséquences désagréables de cet état assez désagréable en appliquant les conseils suivants

  • Ne tombez pas dans le piège de l’évitement

L’anxiété est une émotion inconfortable et de nombreuses personnes tombent dans le piège de l’évitement de la chose ou de la situation qu’elles craignent afin de ne pas ressentir l’anxiété, par exemple en évitant de conduire sur une autoroute par crainte d’être heurté par un camion. Cependant, lorsque vous évitez des situations, vous ne gérez pas l’anxiété, et la vie peut devenir de plus en plus difficile à mesure que vous vous efforcez d’éviter toutes les choses que vous craignez, et vous pouvez finir par vous retrouver dans une situation où vous essayez d’éviter de plus en plus de situations. Comme vous n’avez pas affronté votre peur, l’anxiété est encore plus forte. Alors agissez en conséquence et faites face à plusieurs reprises, votre corps s’adapte à la chose que vous craignez et votre anxiété physique diminue. Si affronter votre peur est intimidant, essayez de le faire par petites étapes, par exemple, conduisez sur une autoroute pour un carrefour, faites-le toujours jusqu’à ce que vous remarquiez un changement dans votre état émotionnel et augmentez progressivement le niveau.

  • Apprenez à vous calmer

Lorsque nous sommes confrontés à une situation anxiogène, le système nerveux déclenche automatiquement des changements physiologiques. Notre respiration s’accélère, l’adrénaline est sécrétée et notre cœur s’emballe. Ce mécanisme naturel de survie, appelé « réaction de lutte ou de fuite », a pour but de nous aider à échapper à une situation d’urgence réelle, mettant notre vie en danger. Cependant, lorsque la menace est imaginaire la réaction de lutte ou de fuite est inutile et très inconfortable. Pour vous calmer vous pouvez utiliser la respiration diaphragmatique, parler de vous de manière positive ou faire de l’exercice pour vous détendre.

  • Vérifiez votre régime alimentaire

Ce que nous mangeons et buvons a un impact sur notre état émotionnel. Les aliments les plus associés à l’exacerbation de l’anxiété sont ceux qui contiennent de la caféine et de l’alcool. Même consommés en petites quantités, les effets stimulants de la caféine peuvent provoquer de l’anxiété, déclencher des crises de panique et accroître les sentiments de nervosité et d’irritabilité. La caféine provoque également des symptômes physiques tels que des tremblements et des secousses. Toutefois, l’élimination brutale de la caféine de l’alimentation peut entraîner des symptômes de sevrage, tels que des maux de tête, de l’agitation et de l’irritabilité, et il est donc important de diminuer progressivement la consommation. De même, même si l’alcool est souvent consommé pour « calmer le jeu », il déshydrate l’organisme et finit par accroître l’anxiété.

  • Bougez

La plupart d’entre nous savent que l’exercice est bon pour notre santé physique et il est plus efficace que les médicaments. Le maintien d’une routine d’exercice régulière (saine et non obsessionnelle) réduit le stress, améliore l’humeur, renforce l’estime de soi et augmente le niveau d’énergie. Pendant l’exercice, le corps libère des substances chimiques appelées endorphines qui interagissent avec des récepteurs dans le cerveau pour provoquer des sentiments euphoriques et une réduction de la douleur physique .

  • Dormez plus

Presque tout le monde se sent un peu désagréable après une mauvaise nuit de sommeil. La perturbation du sommeil est fréquente dans de nombreux troubles émotionnels. La perte de quelques heures de sommeil augmente les sentiments de stress, de colère, de tristesse et d’épuisement. Donc pour y remédier vous devez augmenter vos heures afin de profiter d’un sommeil réparateur qui vous fera lever du bon pied le matin. Pour vous aider vous avez la possibilité de vous procurer des fleure de cbd pas cher.