Le CBD ou Cannabidiol est un composant du chanvre. Il fait partie des 144 cannabinoïdes contenus dans cette plante. Il est d’ailleurs le second cannabinoïde le plus abondant dans le chanvre, ce dernier étant composé, en plus des cannabinoïdes, d’autres familles de principes actifs, dont les flavonoïdes et les terpènes. Les usages du chanvre s’étendent dans les domaines alimentaires, cosmétiques et médicaux. Toutefois, il a une mauvaise réputation à cause de certains de ses constituants, dont le tétrahydrocannabidiol (THC) qui est addictif. Mais le CBD, comme l’atteste l’Organisation mondiale de la santé, n’est ni dangereuse pour la santé même en cas de surconsommation ni cause d’addiction. Au contraire, elle procure plusieurs bienfaits pour la santé.

Sous quelle forme trouve-t-on le CBD et qui peut l’utiliser ?

Le CBD est légal et est mis en commerce à partir du moment où il ne contient pas le tétrahydrocannabidiol. Le Cannabidiol est retrouvé sous plusieurs formes : crèmes de CBD, sels de CBD pour le bain, e-liquides de CBD, huiles de CBD, capsules de CBD, etc. Vous pouvez trouver ces huiles et compléments alimentaires à base de CBD chez Natureight ou encore High Society. Le choix d’une de ces formes doit être fait en conformité avec les effets escomptés. Vous pouvez aussi trouver du CBD dans des produits alimentaires, dont le miel, les bonbons ou les chewing-gums.

Les personnes anxieuses ou soumises à la mauvaise humeur, les femmes en ménopause et donc à risque d’ostéoporose (une maladie qui fragilise les os) et tous ceux qui sont sujets à une maladie cardiovasculaire (l’hypertension artérielle, l’artériosclérose, l’infarctus du myocarde, l’AVC…) trouveront un grand soulagement dans l’utilisation du CBD. De même, cette substance est conseillée pour les personnes obèses et celles souffrant d’un cancer, d’une sclérose en plaques, du glaucome ou d’une maladie du système nerveux (maladie de Huntington, maladie de parkinson, l’épilepsie…). Cependant, le CBD ne doit pas remplacer les prescriptions de votre médecin dans le traitement des maladies ci-dessus énumérées.

Les effets positifs du CBD

Le CBD permet de lutter contre les addictions, dont le tabagisme. Il apaise, détend et réduit la douleur, d’où son usage en cas de stress et d’anxiété et en cas de douleur. Vous pouvez essayer les huiles de CBD qui ont la particularité de favoriser l’assimilation du CBD. Celle-ci a à la fois des vertus neuroprotectrice, antipsychotique, anticonvulsive, antalgique et anti-inflammatoire. Cette vertu anti-inflammatoire est très utile dans le traitement des maladies telles que le lupus, la fibromyalgie, la polyarthrite rhumatismale et la spondylarthrite ankylosante. Dans le cas du cancer, le CBD réfrène le développement et la prolifération des cellules cancéreuses. En cas d’un traitement par chimiothérapie, les effets secondaires du traitement sont atténués par l’usage du CBD. Les vertus antispasmodiques et antiémétiques du Cannabidiol permettent d’atténuer les vomissements, les nausées et les diarrhées. Ces vertus rendent le CBD utile dans le traitement des maladies de l’appareil digestif.

Les nombreuses vertus du CBD sont aujourd’hui mises à découvert, et son innocuité est confirmée par l’Organisation mondiale de la santé. Il est disponible sous plusieurs formes galéniques et est intégré de plus en plus dans les produits alimentaires.