Modèle de conception qui se base sur l’observation de la nature, la sagesse des anciens et les nouvelles découvertes innovantes, la permaculture fait progressivement son chemin. Elle est l’univers où des modèles de culture comme la culture sur butte prennent une place importante. En créer une n’est pas compliqué.

Rappel au sujet de la permaculture

Jardin avec système de culture sur butte
source:pinterest.fr

De l’anglais permanent-agriculture et permanent-culture, la permaculture est un concept qui, créé par Bill Mollison et David Holmgren, s’assimile à un outil de conception de lieux de vie durable. Elle implique la mise en œuvre de différentes techniques dont celles de l’agriculture, de la gestion de l’eau, de la gestion de l’énergie et de l’harmonisation de la communauté locale. Son objectif est de restaurer l’harmonie qui existe entre l’homme et la nature et entre les communautés et elle se base sur des principes et des éthiques. Les initiateurs de la permaculture avaient comme idéal le replacement de l’homme au sein d’un système durable qui, loin de détruire la planète, lui donne de la vie. L’homme devrait retrouver cette place en cultivant son potager dans le respect du fonctionnement naturel des écosystèmes. La butte de permaculture y tient une place importante. Dans un univers de permaculture devrait fonctionner donc une entreprise durable gérée par une communauté vivant avec des principes étiques et qui crée l’autosuffisance. La permaculture peut être considérée comme un paradigme aussi, un modèle inclusif. Ses principes veulent notamment que la terre ne soit pas bêchée autant que possible, que la création de l’humus soit faite par du compostage en surface, que les semences hybrides soient exclues, que les ressources utilisées soient celles qui sont les plus proches, que les produits de traitement soient des préparations naturelles trouvables à proximité et que les nuisibles et les ravageurs ne soient plus considérés comme tels.

Comment créer une butte en permaculture

Schéma d'une butte de permaculture
source:fermesdavenir.org

La culture sur butte est un aspect qui caractérise la permaculture. Pour créer une butte de permaculture, il suffit de consacrer un bout de terre d’une longueur au choix et d’une largeur d’environ 1m ou un peu plus. Après avoir préalablement choisi l’orientation qui offre le meilleur ensoleillement, il faut creuser une tranchée de moins de 50 cm de large pour une profondeur d’environ 30 cm. On la remplira de morceaux de bois humides en phase de décomposition que l’on tassera bien et que l’on arrosera abondamment après. Pour créer l’humus maintenant, il faut répandre sur le dessus des matières organiques comme les broyats de végétaux et les feuilles mortes et laisser se produire le processus de décomposition. Le tout sera recouvert de terre et éventuellement de compost pour un meilleur résultat. Une autre couche de matières organiques, dont des débris de végétaux, viendra après se placer au dessus et c’est après que la terre qui a été extraite de la tranchée sera versée pour recouvrir l’ensemble. C’est là que se forme la butte avec l’apparence protubérante qui lui est caractéristique. La technique permettant de mieux garder l’humidité de cette butte consiste à y répandre de la paille. Les plantations peuvent commencer à partir de là. Les cultivateurs expérimentés recommandent pour les buttes les légumes vivaces, les semis spontanés ainsi que les légumes repiquées. Si on veut créer plusieurs buttes à la fois, on peut creuser les allées qui les séparent pour rendre ces premières plus hautes et donc plus accessibles sur le plan ergonomique.

Les avantages de la culture sur butte

Une micro-ferme pratiquant la culture sur butte
source:art-survie.com

La culture sur butte apparaît comme le symbole de la permaculture même si elle n’est qu’une partie des aspects majeurs de cette dernière. Comme elle est créée en calquant le processus naturel de développement des plantes, elle délivre l’homme du travail synthétique du sol. Avec les buttes en effet, il n’est pas nécessaire de travailler le sol et cela laisse le processus d’aggradation s’accomplir pleinement.  En raison de la forme bombée de la butte, le cultivateur n’aura pas à trop s’abaisser pour faire son travail surtout s’il le fait en étant dans les allées entre les buttes. La disposition d’une butte de permaculture créé l’apparition de nombreux microclimats sur le même terrain. Ce qu’offre le sommet, la base et chaque versant d’une butte est en effet différent et cela permet de répartir une pluralité de plantes sur les buttes suivant les différentes exigences spécifiques. La surface cultivable est par ailleurs augmentée en raison de la forme 3D de la butte. Cette forme offre en outre une protection des plantes en cas d’inondation puisque l’eau ne remplira que les allées. On parvient donc à un nombre d’espèces plus grand sur le même sol. Il est à noter que la culture sur butte s’adapte particulièrement aux endroits où le sol est pauvre en matière organique.

Avec la même surface de terrain, on arrive à des résultats meilleurs sur bien des plans sur une butte de culture en permaculture du fait de la configuration convexe et surélevée de cette dernière même si la permaculture vise avant tout l’harmonie avec la nature et non le rendement.