L’élagage permet de diminuer le branchage d’un arbre en taillant les branches superflues, afin de changer la silhouette de l’arbre. Ce végétal joue un rôle clé dans la décoration du jardin. Dans la majorité des cas, cette opération concerne plutôt les arbres de grande taille. Cependant, il est conseillé de faire appel à une entreprise d’élagage. Toutefois, il est possible de vous occuper vous-même des travaux, à condition que vous vous estimiez en être capable. Afin de vous aider à réussir, suivez les guides de cet article.

Quels sont les outils indispensables à la réalisation des travaux d’élagage ?

L’usage d’une scie de petite taille est primordial pour ce genre d’opération. En fait, elle est très facile à manipuler. La scie minuscule est préconisée car elle peut se faufiler entre les branches. Optez pour une scie légère, afin d’éviter de vous épuiser rapidement. Dans le cas où vous seriez un jardinier amateur, vous ferez mieux de choisir une scie d’élagage rectiligne et non courbée car elle est beaucoup plus pratique.

Ensuite, l’utilisation d’une minuscule tronçonneuse est aussi sollicitée. Elle permet de tailler les branches dont le diamètre peut atteindre jusqu’à 35 centimètres. Vous êtes libre de choisir entre une tronçonneuse électrique, munie d’une batterie, ou bien fonctionnant à l’essence. En revanche, si vous optez pour la tronçonneuse manuelle, vous devez rester très vigilent. Sa manipulation s’avère très dangereuse, surtout si vous n’êtes pas encore habitué. En effet, vous risquez de vous faire couper la main ou un de vos doigts, si vous ne faites pas très attention.

Puis, vous aurez également besoin d’un échenilloir. Cet équipement tranchant est destiné à tailler les branches qui se trouvent en hauteur. D’ailleurs, il est déjà muni d’une perche qui sera liée à une corde. Ainsi, vous pouvez vous passer de l’utilisation de l’échelle. Vous pouvez atteindre n’importe quelle branche depuis le sol. Pour couper les branches de petite taille, servez-vous plutôt d’une serpette. Cet outil a la même apparence qu’un couteau courbé.

Et enfin, vous devez utiliser des produits de soins tels que :

  • Le mastic à cicatriser ;
  • L’aérosol Goudron de pin ;
  • Le goudron de Norvège ;

Ces produits favorisent la cicatrisation de l’arbre. Vous pouvez en trouver dans les supermarchés ou bien dans les pharmacies.

Quelles sont les étapes à suivre ?

Avant de commencer les travaux, ligotez les grosses branches avec une corde. Vous pouvez ensuite les couper. Afin d’assurer votre sécurité, il est fortement conseillé de demander l’assistance d’une tierce personne telle qu’un de vos amis ou bien votre voisin. Il vous aidera à orienter la chute de la branche. Ensuite, vous pouvez procéder à la taille des grandes et minuscules branches à l’aide de vos équipements. Faites-en sorte de n’enlever que 30% des branches, afin de conserver la forme de l’arbre.

Veillez à ce que la plante conserve la même apparence et la même structure. Vous pouvez aussi vous débarrasser des feuillages qui ne laissent pas la lumière pénétrer. Souvenez-vous que le développement de l’arbre repose sur son espèce.

Si l’arbre est déjà très ancien, il est plutôt conseillé de procéder à une intervention qui consiste à le rajeunir. Pour cela, vous devez couper les vieilles branches. Le but est de céder la place aux plus jeunes.

Pour finir, rectifier les tailles réalisées sur les branches de grandes dimensions, à l’aide d’une serpette. Appliquez-y ensuite votre produit cicatrisant en vous servant d’une spatule. Il forme une barrière qui empêche les éléments étrangers d’atteindre l’intérieur de l’arbre.

Par ailleurs, si vous ne vous sentez pas capable d’assurer ces travaux ou si vous rencontrez la moindre difficulté, vous pouvez toujours compter sur l’aide de cette entreprise d’elagage dans le 28 pour s’occuper des travaux d’élagage.