jardin_enfantLe jardinage est une activité idéale avec les enfants, même les plus jeunes : le contact avec la terre, l’observation de la nature, la maîtrise de quelques gestes techniques pour un tout petit, l’apprentissage de la patience… Voici quelques idées pour égayer des séances “agriculturelles” !

 

Regarder une plante pousser peut sembler très long ou passionnant pour un enfant. Que ce soit dans le potager familial, sur un balcon ou dans un pot près de la fenêtre, l’essentiel est de l’accompagner dans les travaux en lui expliquant le fonctionnement de la nature, le but de chaque geste et surtout en prenant le temps de réfléchir et d’observer avec lui ce petit monde vivant.

 

Préparer l’espace

S’il est un peu tôt pour se lancer dans les plantations de légumes, il y a justement tout le temps de trouver des idées originales en glanant, au cours des semaines à venir, tout ce qui pourrait servir à jardiner. Pensez aux récipients en laissant s’exprimer l’imagination du jardinier en herbe : un vieil arrosoir troué pour des fraisiers, un panier en osier légèrement abîmé pour des herbes aromatiques, une brouette plus très étanche pour un jardin mobile ou encore des sacs en tissu ou plastique tissé dont les bords seront roulés, pour alléger le balcon ou déménager le potager à l’envie. Une bouteille en plastique (en prenant soin ne pas laisser de bord coupant) peut servir ouverte dans la longueur aux semis et, dans la hauteur, de pot suspendu. Pour faire soi-même ses semis à l’abri du froid en fin d’hiver, mettez de côté les barquettes en plastique ou carton des petits fruits, les boîtes à oeufs, les rouleaux de papier hygiénique ou absorbant ou encore les pots de yaourt. Ramassez des branches pour servir de tuteurs, quelles que soient leurs formes, imaginez leur rôle futur. Préparez la terre en faisant trier à vos apprentis ce qui peut ou ne peut pas être composté ou mieux créez un lombricompost.

Côté outils, sortez du placard les jeux de plage : arrosoir, pelle et râteau seront adaptés aux petites mains, la terre transportée dans le seau et le sable réparti avec le tamis.

Prenez des crayons de couleur pour dessiner à plusieurs le projet de plantation. Afin de repérer les variétés, préparez les étiquettes avec du carton et du ruban adhésif pour protéger de l’humidité. Plantez-les avec des vieux stylos, des pics à brochettes, des petits bouts de branches ou juste accrochées avec de la ficelle sur le tuteur. Vous pouvez toujours en profiter pour glisser une petite leçon d’orthographe. Faut-il un M devant le B de concombre ? Pour les plus petits, dessinez les légumes et les fruits à venir.

 

Un endroit à vivre

Il y a toujours quelque chose à faire dans un jardin… Les semis se font dès février à la maison, puis les plantations peuvent s’étaler jusqu’à l’été. Profitez des semis toujours trop nombreux et des récipients récupérés pour fabriquer de jolis pots décorés et offrir un pied de tomate ou de persil. Récupérez les feuilles, herbes sèches pour pailler en attendant que les plantes protègent la terre du potager. Laissez monter en graines pour un atelier “Mise en sachet et étiquetage” pour les semis de l’année suivante.

Enfin, prenez le temps de vous asseoir avec les enfants afin d’observer les petites bêtes, le va-et-vient des pollinisateurs, trouver le nom des papillons et des oiseaux, installer des larves de coccinelles qui dévoreront les pucerons… et tenir un journal en dessins, en feuilles séchées, en mots simples et compliqués de ce qu’il se passe au jardin jour après jour.

 

Christine Raout

 

Pour guider les parents et les enfants

Les livres de jardinage qui s’adressent aux enfants sont très pratiques pour ceux qui savent déjà bien lire. Certains misent plus que d’autres sur les dessins afin d’être à la portée des plus jeunes. Les adultes peuvent y trouver les mots pour expliquer simplement le cycle de la nature, la composition du sol, donner les termes précis qui évoquent les parties de la plante, mais aussi pêcher quelques idées pratiques.

Pour les plus petits, il est tout aussi efficace de faire une visite au Jardin des plantes, dans le potager, ou de montrer des photographies dans les livres de jardinage de ses parents ou de la bibliothèque !

 

Jardin gourmand bio, Christel Ferré et Élisabeth Piquet, Éditions Le Sablier Jeunesse.

A partir de 6 ans, il comporte un chapitre sur le vermicompostage, 15 fiches de plantes et un lexique pour les mots les plus difficiles.

 

Ça pousse, Expériences bio pour jeunes jardiniers” de Ralf Lilienthal, Éditions La Plage.

Sous forme de fiches dans un grand cahier à spirales, ce livre très complet s’adresse à des enfants déjà autonomes en lecture et travaux manuels, ou bien à des parents qui recherchent un support pour un jardinage pédagogique avec leurs enfants.

 

63,00 €

Description:

Je reçois 18 numéros au prix de 63€ ttc