De nombreux témoignages prouvent l’efficacité de la méthode Beljanski. Et pourtant, certaines personnes ne savent pas encore en quoi elle consiste. Il faut retenir que c’est une solution pertinente pour lutter contre le cancer (prostate, ovaires, pancréas, sein, utérus, Lymphome). En tout cas, il n’est pas encore trop tard pour prendre un cahier et un stylo pour se familiariser avec l’approche Beljanski.

Zoom sur l’approche Beljanski

Le Dr Mirko Beljanski (1923-1998) a fait la découverte de substances sélectives capables de détruire les cellules pré-cancéreuses sans endommager les cellules saines. Bien entendu, cette révélation a bouleversé le quotidien des personnes souffrant d’un cancer. Pour rappel, ce professeur a mis en place un test biochimique appelé l’Oncotest afin de déterminer le potentiel cancérogène de nombreuses substances. Il a commencé par extraire les molécules naturelles anticancéreuses de la « Pao pereira » et de la « Rauwolfia vomitoria » dans l’objectif de développer l’Oncotest. Selon les recherches publiées dans le livre intitulé « The Regulation of DNA Replication & Transcription » et publié en 1983, la déstabilisation progressive et cumulative de l’ADN, sous l’influence des cancérigènes et polluants, provoque la 1ere étape de la cancérisation de la cellule.

 

En clair, les découvertes scientifiques du Professeur Mirko Beljanski ont permis de démontrer que toutes sortes de molécules (mutagènes ou pas) pouvaient dégrader progressivement la conformation en double hélice de l’ADN. Scientifiquement, cela peut accélérer la duplication des cellules cancéreuses. Heureusement que certaines plantes riches en molécules naturelles anticancéreuses peuvent stopper la multiplication de ces cellules.

Les recherches effectuées par le Dr Mirko Beljanski sont-elles pertinentes ?

D’un point de vue scientifique, les découvertes du professeur Mirko Beljanski en 1983 sont tout à fait authentiques, car il a consacré plusieurs années avant de les publier dans son premier livre. Il faut retenir que la Pao pereira est issue de l’écorce de l’arbre amazonien Geissospermum vellosii (au Brésil). Cette plante possède des propriétés antipaludéennes et antivirales. Mais seul le docteur Mirko Beljanski a découvert que celle-ci contient aussi des alcaloïdes antiviraux ainsi que des substances anticancéreuses puissantes. Il s’agit donc d’une arme efficace pour lutter contre le cancer de la prostate, du pancréas, des ovaires, du sein, de l’utérus ainsi que du cancer du système lymphatique (lymphome). Il est important de retenir que les études réalisées par le Professeur Mirko Beljanski ont été démontrées scientifiquement par des équipes de recherches de Columbia University (aux États-Unis) et de Kansas University.

 

Au final, la méthode Beljanski est une nouvelle approche thérapeutique des cancers. Elle permet de restaurer ses défenses immunitaires après la chimiothérapie, car cette méthode agit au niveau de l’ADN précancéreux et cancéreux. Concrètement, 6 gélules (en prise journalière) de Pao pereira ou de Rovol permettront à une personne atteinte d’un cancer pesant 60 kg de lutter contre sa maladie.