Depuis quelques temps, le vélo est devenu l’un des moyens de placements les plus prisés des riverains et cela pour diverses raisons. Si autrefois, le vélo était juste utilisé pour pratiquer une randonnée ou pour les week-ends en famille, aujourd’hui, il intègre le moyen de transport de plusieurs d’entre nous. Que ce soit pour aller au travail, à l’école ou pour faire les courses, les gens prennent leur vélo pour les divers déplacements qu quotidien. Le vélo fait partie des transports durables et occupe une place importante dans le développement. Alors, si vous vous demandez quels sont les avantages que vous procure le vélo ? Voici quelques points que vous devrez savoir.

Le vélo n’émet pas de CO2 et de gaz n ocif

Si 10% des déplacements en semaine se faisaient en vélo, cela permettrait d’économiser 708,79 millions de tonnes de CO2 par jour uniquement à Paris. Il faut savoir que le vélo fait partie des moyens de transport les plus écologiques du moment, alors, si vous souhaitez en profiter, n’hésitez pas à choisir les vélos de qualité sur veloperf.fr.

Le vélo ne consomme pas de carburant

La consommation de carburant dans une grande ville est de 40 millions de litres par an. Avec seulement 10% de déplacements sur deux roues, nous pourrions économiser 26 876 500 euros, ce qui réduirait encore la dépendance à l’égard de ce polluant énergétique. Vous éviterez ainsi de répondre au bon vouloir des compagnies pétrolières surtout si vous souhaitez retrouver votre indépendance sans avoir à subir l’augmentation du prix du carburant.

Le vélo meilleur pour la santé

L’utilisation du vélo réduit les taux de mortalité grâce aux nombreux bienfaits du sport sur la santé. Il faut reconnaître que quelques minutes sur votre vélo vous permettront de gommer les graisses et d’effectuer un exercice cardio de plus intéressants.

Le vélo pour mettre fin au retard

Les embouteillages ne sont plus une excuse lorsque vous êtes à vélo. Selon les données compilées, les entreprises économiseront jusqu’à 30 113 762 euros par an en raison de la réduction de l’absentéisme sur la base de l’idée que les vélos seront utilisés par 588 000 personnes. Du coup, si vous ne souhaitez plus arriver en retard au bureau et de vous stresser dans les embouteillages, rien de tel que de prendre un vélo et le tour est joué !

Le vélo pour fluidier la circulation

le nombre croissant de cyclistes contribuera à faciliter la circulation dans les grandes villes, ainsi que les problèmes de stationnement, ce qui entraînera une réduction de la pollution et des nuisances sonores. Vous n’aurez plus à vous soucier d’une place de parking de libre pour garer votre voiture, ou encore de contourner les bouchons et de n’en sortir qu’après une heure.